Auteur/autrice : Charles Faye

Je ne sais pas par où commencer ? J’en ai tellement dit que je cherche, bafouillant, cafouillant. Rien. Pas un mot ne vient. Silencieux, emportés comme ces 11 bébés, par l’ombre de la mort, dans la fournaise de la néo-natalogie de Tivaouane, 13 mois après l’enfer de nouveau-nés à Linguère. A croire que nous sommes dans un concours de barbecue. J’ai toujours cru, que le service de néo-natalogie accueillait des bébés en difficulté, ayant besoin de soins médicaux particuliers. Tels les prématurés et autres bébés ayant contracté des maladies. J’ai toujours pensé, que les maternités de type 2 et 3, disposaient…

LIRE L'article

Investisseur soucieux de l’égalité des sexes, ShEquity vise à combler l’écart de financement entre les sexes en Afrique en proposant des investissements intelligents aux entreprises africaines détenues et dirigées par des femmes. ENTREPRISE – Grâce à une subvention de co-investissement de 1,2 million de dollars du West Africa Trade & Investment Hub (www.WestAfricaTradeHub.com/fr) (Trade Hub) financé par l’USAID, ShEquity Partners (www.ShEquity.com) (ShEquity), une société d’investissement qui promeut l’entreprenariat féminin en Afrique, va investir et soutenir plus de 100 entreprises à fort potentiel détenues ou dirigées par des femmes. Selon Pauline Koelbl, fondatrice et directrice générale de ShEquity, les femmes entrepreneurs…

LIRE L'article

Reda Fatma Mobin, écrivaine et artiste en herbe passionnée par des sujets extrêmement différents et poursuivant actuellement son baccalauréat en génie électronique et communication de Jamia Millia Islamia. a publié un texte fort intéressant sur les Metavere que Maderpost reprend ci-dessous. Musulmane née et élevée au Bihar, elle s’est rendu compte qu’à chacun de ses marqueurs identitaires s’ajoutaient des tonnes de bagages et de stéréotypes. Cela l’a rendue résiliente, opiniâtre et avocate du changement social. Elle croit être la voix des sans-voix et prête souvent son temps et son soutien aux personnes défavorisées. Elle a travaillé de manière approfondie sur…

LIRE L'article

Nous, Sénégalais, commettons à tout instant, des actes qui peuvent engendrer des tragédies comme celle de Tivaouane.  TRIBUNE – L’hôpital étant un lieu de grande fragilité et détresse, les conséquences y sont plus importantes. Dans la rue, la circulation routière, les marchés, au travail , partout et n’importe où, nos culpabilités individuelles, faites d’incivilités, constituent une chaîne de commission de tragédies. Notre société s’exonère en pointant l’Etat, lequel ne saurait pourtant en être extrait. L’Etat n’est que la somme et l’émanation de nos conduites. Les leaders d’opinion appellent à la violence pour régler leurs problèmes, et l’on feint la surprise…

LIRE L'article

Je suis sûr. En 2009, Carlton Philadelphia, membre du personnel du Conseil de sécurité nationale, a amené sa femme et ses deux fils au bureau ovale pour une photo de départ. Le fils aîné de Carlton, Isaac, m’a posé quelques questions sur la politique, mais une question plus surprenante est venue de son jeune frère, Jacob, cinq ans. « Est-ce que tes cheveux sont comme les miens ? » Il a demandé. Ce n’était pas le genre de question qu’un président reçoit tous les jours. Alors, je me suis penché et je lui ai dit: « Vas-y, touche-les. » Il a répondu : «Oui,…

LIRE L'article

Six personnes sont entendues par la police a dit ce jeudi le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Thiès, M. Abdoulaye Ba, indiquant que le justice s’est auto-saisie à la suite d’un incendie qui a provoqué la mort de 11 nouveaux-nés mercredi en fin de soirée au service pédiatrique de l’hôpital Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane. INCENDIE – Se prononçant au cours d’un point de presse, en compagnie du commissaire Diédhiou et d’autres personnalités juridiques, le procureur de la République a beaucoup insisté sur le fait que c’est le ministre de la Justice garde…

LIRE L'article

Onze bébés sont décédés mercredi à hôpital Mame Mame Abdou Aziz Dabakh de Tivaouane, au cours d’un incendie dont l’origine reste pour l’heure inconnue. INCENDIE – Le président Macky Sall a confirmé la triste nouvelle dans un tweet. https://twitter.com/Macky_Sall/status/1529603434856464384?s=20&t=g3t8_odA9mRsTAx7VP5j2Q L’incendie s’est déclaré ce mercredi à l’hôpital Mame Mame Abdou Aziz Dabakh de Tivaouane. Onze (11) nouveau-nés qui se trouvaient au Service néonatalogie ont péri, emprisonnés qu’ils ont été par les flammes. Le président Macky Sall a présenté ses condoléances aux familles éplorées. La consternation est grande dans le pays qui est sous le choc. Maderpost

LIRE L'article

Qu’est-ce qui pourrait véritablement expliquer cette réticence des investisseurs à l’endroit du Burkina Faso ? BURKINA FASO – Le pays des hommes intègres a émis mercredi 25 mai une double Obligation de relance du trésor (ORT) de maturité de 5 et 7 ans sur le marché monétaire de l’UMOA pour solliciter une enveloppe de 40 milliards FCFA. L’opération a suscité peu d’engouement chez les investisseurs. L’émission a vu la participation de 11 investisseurs en provenance de seulement 4 pays sur les 8 Etats membres de la région, à savoir le Bénin (2 milliards FCFA), le Burkina Faso (13,90), la Cote…

LIRE L'article

Le secteur extractif au Sénégal comprenant les secteurs minier et pétrolier a généré un chiffre d’affaire global de 185,2 milliards FCFA (322,24 millions de dollars) fin 2020, dont 6,28 milliards FCFA au titre des paiements sociaux et environnementaux, selon le dernier rapport ITIE (initiative pour la transparence dans les industries extractive). MINES – Sur ce montant, 167,75 milliards FCFA ont été affectés au budget de l’Etat sénégalais en 2020, contre 147,58 milliards FCFA un an plus tôt, soit une hausse de 13,67%. Hors paiements sociaux et environnementaux, les revenus générés par les sociétés minières et pétrolières se sont établis à…

LIRE L'article

4340,74 milliards FCFA ont été injectés le 23 mai 2022 par la BCEAO sur le marché interbancaire de l’UMOA à l’occasion de sa 21e injection hebdomadaire de liquidité. MONNAIE – En d’autres termes, 93 banques commerciales se sont re-financées à hauteur de 4340,74 milliards FCFA auprès de la Banque centrale au taux d’intérêt fixe de 2%. On note également que les ressources accordées par la BCEAO sont ressorties une fois de plus inférieures aux besoins exprimés par les banques, en raison essentiellement de la difficulté des établissements de crédit du Mali à convaincre la Banque centrale sur le niveau de…

LIRE L'article

Africinvest, la société d’investissement axée sur l’Afrique, annonce avoir clôturé le 23 mai dernier une levée historique de 411 millions de dollars, soit 252,43 milliards FCFA, via son fonds Adricinvest IV lancé il y a deux ans. INVESTISSEMENT – Souscrit à près  de 103%, ce fonds qui visait initialement une plafond fixé à 400 millions de dollars est le plus important de l’histoire d’Africinvest et fait suite au précédent fonds phare, Adfricinvest III, qui a été  clôturé en 2016 avec 272 millions d’euros (300 millions de dollars) mobilisés. Le fonds Africinvest IVa reçu des investissements d’investisseurs institutionnels nouveaux et anciens,…

LIRE L'article

Abdoulaye Ndiaye dit « Ndiaye TFM », humoriste au grand talent, décédé mardi, à Dakar, a été mis en terre ce mercredi 25 mai 2022 au cimetière musulman de Yoff après la levée du corps à la Mosquée de Yoff devant une foule nombreuse et plusieurs employés du Groupe Futurs Médias dont ses collègues de TFM. NECROLOGIE – Terrassé par une longue maladie qui a fini par avoir raison de sa résistance et de sa bonne humeur, l’artiste, fin imitateur et « ami de tout le monde à TFM » s’en est allé à 45 ans, après avoir fait face à sa maladie dans…

LIRE L'article

Journaliste sportif et rédacteur en chef de Sud Quotidien, Abdoulaye Thiam est l’invité de IGFM, ce lundi 23 mai 2022. Face à nous, il analyse l’affaire Gana Gueye qui a fait un grand bruit la semaine passée. Le président de l’ANPS (Association Nationale de la Presse Sportive du Sénégal) a par ailleurs évoqué le duel Sadio Mané-Benzema deux candidats sérieux au Ballon d’Or. https://youtu.be/hkvV3yWmoew Maderpost / Igfm

LIRE L'article

Après Carnegie Hall, il y a quelques jours à New York, c’est au tour de Montreal de recevoir mercredi 25 mai la star sénégalaise dans la belle Salle Wilfrid-Pelletier où se rendront les Sénégalais et fans de Youssou Ndour pour vibrer au son du mbalax et magnifier la « diversité et l’harmonie culturelle ». MUSIQUE – L’ambiance devra être au rendez-vous de cette 9e édition du « Mois du Senegal au Canada » initié par le Regroupement général des Sénégalais du Canada (RGSC). Avec près de 3000 sièges, la Salle Wilfrid-Pelletier est l’hôte des spectacles les plus remarquables à Montreal. La plus grande salle…

LIRE L'article

Le géant pharmaceutique indien, Serum Institute of India, qui a commercialisé plus de 2 milliards de vaccins anti-covid prévoit une implantation industrielle en Afrique. L’Afrique du Sud et le Rwanda figurent sur ses petits papiers. COVID-19 – Serum Institute of India (SII), premier fabricant mondial de vaccins, a annoncé le lundi 23 mai, qu’il va installer sa première usine en Afrique dans le cadre d’un plan d’expansion à l’international. « Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour être un fabricant de vaccins. Je prévois d’étendre nos unités industrielles à travers le monde. Il y a de grands pays là-bas :…

LIRE L'article

Dans le cadre de la guerre d’influence qui se joue entre les deux plus importantes économies de la planète, la Chine a largement distancé les Etats-Unis en Afrique sur le terrain économique. Les échanges commerciaux entre le continent et le pays de l’Oncle Sam ne cessent de se réduire comme peau de chagrin.  ECONOMIE – Lancée en 2019 par l’administration Trump pour remplacer l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), avec l’objectif affiché de doubler les investissements et les échanges commerciaux bilatéraux entre les États-Unis et les pays africains, l’initiative « Prosper Africa » n’a jusqu’ici pas permis à Washington de…

LIRE L'article

Mamadou Ibra Kane (MIK), directeur général d’E-Media Invest a indiqué, mardi, sur son compte twitter que la question électorale « doit être au Sénégal, un acquis définitif et secondaire par rapport au développement économique et social ».  LEGISLATIVES – Selon le journaliste, qui pourrait être candidat à la présidentielle de 2024, il n’a pas écarté l’idée, l’heure est aux priorités et réformes qui sont : « l’autosuffisance alimentaire (manger et boire à sa faim et en qualité), sécurité, éducation, santé, emploi ». https://twitter.com/ibra_mamoudou/status/1529092358763163648?s=20&t=q-XOSK5c0v2jqF_HEIjHBA Maderpost

LIRE L'article

Malgré les diversions nombreuses et le bruit médiatique, nous avons le devoir sacré de préserver et tenir haut le débat démocratique sur les enjeux urgents qui frappent le pays. TRIBUNE – En effet, dans deux(2) mois, les Sénégalais iront aux urnes pour choisir la représentation nationale, celle, je me permets de le rappeler, incarnant la volonté générale de notre peuple. Mais malheureusement, il se trouve que le débat public, se réduit finalement à du juridisme stérile, notamment sur la recevabilité ou non des candidatures. La loi électorale doit se valoir conséquente et objective. L’avenir du pays ne trouvera pas son…

LIRE L'article

Une démocratie majeure et apaisée suppose la maturité intellectuelle, éthique et culturelle, des principaux acteurs de la vie politique et sociale. Mener les destinées d’un pays suppose une bonne connaissance de son histoire et une aptitude à s’y référer, pour analyser les faits présents et anticiper sur les jalons du futur. Regarder dans le rétroviseur avant d’aller de l’avant ! Sous ce rapport, nos principaux leaders politiques contemporains devraient retrouver de l’humilité et s’inspirer de la foi et de la lucidité de leurs aînés. TRIBUNE – Ceux qui, bon an mal an, nous ont mené au code consensuel de 1992…

LIRE L'article

Au Sénégal, la rémunération globale des employés du secteur privé (hors administration publique) s’est établie à 1369 milliards FCFA en 2021, soit 2 milliards d’euros, contre 1259 milliards FCFA un an plus tôt, soit une augmentation de 8,74% (+110 milliards FCFA), selon les chiffres officiels. SALAIRES – Cette évolution qui a été  favorisée par la bonne orientation de l’activité économique dans le pays s’est traduite par une hausse de 8,25% (+25 688 salariés supplémentaires) à 336 968 du nombre d’employés des entreprises privées. Les secteurs d’activité ayant bénéficié de cette augmentation de la masse salariale sont la construction (+42% à…

LIRE L'article